Communiqué de presse

« L’IMPACT » d’une jeune sainte des derniers jours à Foothills, en Alberta

Un livre d’histoires pousse une collectivité à la réflexion et vient en aide aux personnes dans le besoin

Lorsque la pandémie de COVID-19 a frappé, Chelsea Taylor, une jeune membre de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, a décidé de faire du bénévolat dans sa ville de Foothills, en Alberta. Elle s’est rapidement rendu compte que le bénévolat en personne allait être un défi. Elle s’est alors tournée vers la rédaction d’un livre, « IMPACT », au profit de la banque alimentaire d’Okotoks.

« Il était difficile de trouver un moyen de servir de la manière habituelle en raison des restrictions », se remémore Taylor. « J’ai donc décidé d’écrire un livre pour permettre aux gens de nous faire part de leur histoire. Je trouvais que c’était une bonne façon de documenter ce qui se passait. »

« IMPACT » est un recueil d’histoires sur la façon dont la COVID-19 a changé la vie des habitants de Foothills, en Alberta. En interviewant des citoyens de sa ville, Taylor a appris leur histoire et leurs combats. Elle a adapté ces entrevues pour en faire un livre électronique, puis elle a conçu un site Web à partir duquel on peut télécharger le livre et faire un don à la banque alimentaire d’Okotoks.

Taylor a décidé de faire don de tout l’argent recueilli par la vente de son livre « IMPACT » à la banque alimentaire d’Okotoks, afin de l’aider à acheter un camion de livraison. La banque alimentaire est le principal centre de distribution pour l’ensemble de la communauté de Foothills. Grâce à l’achat d’un camion, les clients des régions rurales peuvent avoir accès plus directement aux services de la banque alimentaire.

« J’ai estimé que la banque alimentaire était un bon choix parce que, par son intermédiaire, une aide immédiate peut être apportée à beaucoup de résidants de Foothills », explique Taylor.

La directrice de la banque alimentaire d’Okotoks, Pamela McLean, dit de Taylor que c’est une jeune personne qui a des idées à revendre. « Quand Chelsea a communiqué avec moi pour me faire part de son projet de livre sur la COVID-19, j’ai été émerveillée par la compassion et le calme qui se dégageaient d’une personne aussi jeune », explique McLean. « Son désir d’aider la banque alimentaire d’Okotoks à servir plus de gens dans la collectivité et d’organiser une campagne de financement pour l’achat d’un camion de livraison est vraiment louable. »

Le député fédéral John Barlow a été interviewé pour le livre. Il dit que la nature même de ce qu’a réalisé Taylor est remarquable. « Pour que Chelsea s’engage dans cette voie si tôt, c’est qu’elle a vraiment une longueur d’avance », se remémore-t-il. « Il est impossible de ne pas être touché par ce genre d’histoires. Je pense qu’elle a très bien rendu les sentiments que les gens éprouvaient. »

Barlow ajoute qu’il admire la capacité de Taylor de voir les besoins dans la communauté et de trouver une façon d’améliorer les choses. « C’est une occasion unique, et Chelsea a fait un excellent travail en préservant un moment de notre époque », dit Barlow. En compilant certaines de ces histoires et en les immortalisant, elle a véritablement rendu un grand service à notre collectivité. »

L’un des plus grands défis de la pandémie a été ses répercussions sur les enfants d’âge scolaire. Les écoles étant fermées et les élèves devant s’adapter à l’apprentissage en ligne, les enseignants étaient confrontés à une réalité complexe, bien dépeinte dans le livre « IMPACT ».

Taylor se souvient de son entrevue avec les membres du district scolaire de Foothills et dit qu’elle voulait saisir les enjeux. « Un des membres du conseil scolaire m’a rappelé que l’école est plus qu’un simple endroit pour apprendre; c’est aussi un refuge pour de nombreux enfants vulnérables », se souvient Taylor. « C’est l’endroit où ils vont pour être nourris et réconfortés, et tout cela leur a été enlevé. Je sentais qu’il était important qu’on s’en souvienne. »

Chris Fuzessy, le surintendant du district scolaire de Foothills, dit que, quand Taylor a communiqué avec lui pour l’interviewer pour son livre, il a décidé de l’inclure dans une réunion de l’équipe de direction du district.

Fuzessy raconte que la présence de Taylor à la réunion a été mémorable. « Je ne saurais trop insister sur la qualité des questions qu’elle a posées. Elles étaient formulées de façon à nous obliger à réfléchir », se rappelle-t-il. « Je me suis senti très interpellé par ses questions. Cela nous a donné l’occasion de prendre du recul et de réexaminer ce que nous faisons, et pourquoi nous le faisons. »

Fuzessy ajoute que le projet de Taylor était ambitieux, et qu’il est impressionné que quelqu’un de la communauté étudiante ait saisi une telle occasion.

« Ce livre est une rétrospective des défis de notre collectivité », conclut Fuzessy. « Pouvoir regarder en arrière dans quelques années et comprendre, d’un point de vue du vécu et de l’humain, quels ont été les défis des gens et comment ils les ont surmontés, c’est la lueur d’espoir du livre. »

Fuzessy a veillé à ce que le district scolaire achète cinquante exemplaires du livre « IMPACT », un pour chaque école du district.

Taylor dit qu’elle a maintenant hâte de terminer le secondaire et qu’elle envisage d'aller à l’université. Elle espère que son livre sera à la hauteur de son nom et qu’il continuera à avoir un « IMPACT ».

Vous trouverez le livre « IMPACT » sur le site suivant : covidfoothills.com.

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.