Communiqué de presse

Changer la donne en temps de pandémie

Convaincus qu’une seule personne peut changer les choses dans une collectivité, des membres du pieu de Montréal (Québec) de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours ont fait des dons à deux organisations à but non lucratif de leur région afin de soutenir leurs efforts à aider les gens, une personne à la fois.

Adriana Robledo, directrice de la Communication du pieu de Montréal (Québec), a dit: « Je vois tellement d'organisations dans la société qui font un travail important et qui agissent concrètement. Nos congrégations veulent travailler avec ces organisations pour décupler leurs efforts; aucun effort ne passe inaperçu pour le Seigneur. »

Le premier don, d’un montant de 3 400 $, a été versé à Book Humanitaire de Saint-Jérôme, une organisation fondée par Rachel Lapierre il y a plus de onze ans et visant à aider les personnes et les familles en cas d’urgence.

Lorsqu’elle a rencontré Rachel Lapierre, Robledo a été impressionnée par la façon dont Rachel et les bénévoles de son organisation apportaient leur contribution aux niveaux local et international, mais c’est surtout l'amour qu’ils dégageaient qui a retenu son attention.

Lapierre est surnommée « la mère Thérésa québécoise », par ceux qui la côtoient et qui connaissent ses œuvres. Son objectif est de redonner à la société ce qu’elle a reçu. « On donne, on ne juge pas », dit Rachel, une femme de foi qui bâtit sur ses valeurs et sur ses croyances chrétiennes avec un respect total de l’autre.

Durant la pandémie de COVID-19, son équipe de bénévoles a entrepris d’entrer en contact avec tous les citoyens de plusieurs villes des Basses-Laurentides en épluchant l’annuaire téléphonique pour trouver, de façon proactive, toute personne ou famille laissée pour compte, isolée ou aux prises avec de nombreux besoins de base non satisfaits, tels l’épicerie, les rendez-vous médicaux, etc.

Lapierre est infirmière de profession et œuvre dans des missions humanitaires au Québec et à l’étranger (Sénégal, Inde, Haïti) depuis près de trente ans. Elle se dévoue entre sept et dix heures par jour et ne compte pas son temps. Tant qu’il y a quelqu’un qui souffre, elle s’en occupe. Elle aime dire qu’elle prend soin de « ceux qui sont laissés pour compte par la société ».

Yvonne Mongeau, bénévole pour le Book Humanitaire et responsable du programme « JustServe » du pieu de Montréal (Québec), confirme l’engagement de Lapierre : « J’ai constaté son dévouement à de nombreuses reprises, soit ici ou à Calcutta, en Inde. »

Sœur Jean B. Bingham, présidente générale de la Société de Secours, a déclaré que « les petits actes de service peuvent avoir une profonde influence sur les autres, ainsi que sur nous-mêmes » (« Servir à la manière du Sauveur », conférence générale d’avril 2018).

Le deuxième don, également de 3 400 $, a été remis par Jorge Muñoz, premier conseiller dans la présidence de pieu de Montréal (Québec), et Yvonne Mongeau, responsable de JustServe pour ce même pieu, à la Old Brewery Mission (OBM), un organisme qui vient en aide aux personnes sans-abri.

En raison du besoin croissant de ressources pour les divers programmes de la OBM en cette période particulièrement délicate de crise sanitaire et économique, ce don permettra à des femmes vulnérables de réintégrer la société. Chantal Rollin, adjointe à la directrice des Services aux femmes de la OBM, était très reconnaissante de ce geste généreux pendant la pandémie. « Merci pour vos dons, cela tombait à point, vous ne savez pas le bien que cela nous fait – à nous et aux dames », a-t-elle exprimé avec gratitude.

Le président Muñoz sait que « faire de petits efforts peut ne pas sembler beaucoup, mais chaque acte de service désintéressé a des répercussions plus grandes qu'on le croit quand on prend soin de quelqu'un et qu’on l’aide à reprendre le contrôle de sa vie ».

Louis DeSerres, spécialiste de JustServe et directeur adjoint de la Communication pour le Conseil de coordination des provinces de l’Atlantique, sait que chacun a un rôle à jouer. Il a récemment été chargé d’aider à mettre en relation des bénévoles avec des organisations à but non lucratif sur le site gratuit JustServe. Le mandat de ce site est de favoriser l’unité grâce au service communautaire et d’aider « les organisations et les bénévoles à se rassembler pour faire de bonnes choses pour la communauté » (JustServe.org). DeSerres a communiqué avec diverses organisations communautaires pour trouver des possibilités de bénévolat à afficher sur le site JustServe.

Le président M. Russell Ballard, du Collège des douze apôtres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, nous rappelle que « de grandes choses sont réalisées et les fardeaux sont allégés par les efforts de beaucoup de mains qui œuvrent avec zèle à une bonne cause » (« Œuvrez avec zèle », conférence générale d’octobre 2012).

Par Adriana Robledo, directrice de la Communication, pieu de Montréal (Québec)

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.