Communiqué de presse

COVID-19, religion et croyances : les points de vue du Canada, des États-Unis et du Royaume-Uni

Le 2 juillet 2020, le bureau de l’Union européenne de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, ainsi que d’autres organisations énumérées ci-dessous, accueilleront le 13e séminaire en ligne de la série COVID-19, religion et croyances. Des représentants des gouvernements du Canada, du Royaume-Uni et des États-Unis se pencheront sur la contribution et les expériences individuelles et collectives des gouvernements, de la société civile et des acteurs religieux et laïques pour faire face à la pandémie. L’inscription est gratuite sur le site ci-dessous.

 

Le groupe d’experts du 2 juillet sera présidé par Pasquale Annicchino, de la Fondation Bruno Kessler et de l’Institut sur la religion et les études internationales de Cambridge. Les participants au panel sont les suivants :

  • Rita French, représentante permanente adjointe du Royaume-Uni auprès de l’ONU, à Genève, et ambassadrice internationale pour les droits de la personne
  • Nadine Maenza, vice-présidente de la Commission américaine sur la liberté religieuse internationale
  • Tamara Mawhinney, représentante permanente adjointe du Canada auprès de l’ONU, à Genève

Tamara Mawhinney offrira une perspective canadienne, du point de vue de la politique internationale, et traitera de la façon dont la pandémie a affecté la société canadienne et la liberté de religion.

Date : 2 juillet 2020

Heure (Canada) : 10 h 30 (heure avancée de Terre-Neuve); 10 h (heure avancée de l’Atlantique); 9 h (heure avancée de l’Est); 7 h (heure avancée des Rocheuses); 6 h (heure avancée du Pacifique)

Pour s’inscrire gratuitement :

https://churchofjesuschrist.zoom.us/webinar/register/1315868006993/WN_0CCEqerGS1OhL3RTN_GgOA

Hôtes et organisations participantes

  • Pasquale Annicchino, Centre d'études religieuses de la Fondation Bruno Kessler, Institut sur la religion et les études internationales de Cambridge

· Judd Birdsall, Institut sur la religion et les études internationales de Cambridge

· Francesco Di Lillo, bureau de l’Union européenne de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours

· Michael Freitas Mohallem, Centre pour la justice et la société de la Faculté de droit de la Fondation Getulio Vargas, Rio de Janeiro

  • Brett Scharffs, Centre international d’études juridiques et religieuses de la Faculté de droit de l’Université Brigham Young
Marco Ventura, Centre d'études religieuses de la Fondation Bruno Kessler, Département de droit de l’Université de Sienne

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.