Communiqué de presse

Des bonnets pour bébés font des heureux

Une publication récente d’un groupe d’échanges de service d’un quartier d’Ottawa a donné lieu à un projet de service dont a bénéficié une famille du pieu (semblable à un diocèse) d’Ottawa (Ontario) de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.

Une infirmière de l’hôpital d’Ottawa, qui est au cœur de ce projet, a publié [dans le groupe d’échanges de service] une demande de bonnets tricotés pour des nouveau-nés. Leur réserve était presque épuisée », a dit Anne-Marie Johnson, membre de la Société de Secours de la paroisse de Riverside (un groupe local de femmes de l’Église) du pieu d’Ottawa, en Ontario. « Je lui ai envoyé un message disant que les femmes de mon Église pourraient être en mesure d’aider, et puis j’ai publié une demande sur Facebook.»

3Jayda.jpg
Jayda Gail Lucille Ondaye est née plus de trois semaines prématurément, pesant un peu plus de 4 livres et à peine plus grande qu’une pantoufle de femme. Elle a reçu un des bonnets pour prématurés tricotés par des membres du pieu d’Ottawa, en Ontario.Tous droits réservés
     

Un groupe de saintes des derniers jours, qui tricotent ou qui font des bonnets au crochet durant leur temps libre, se sont lancées dans ce projet. Elles ont confectionné environ 75 bonnets depuis avril.

Johnson livre ensuite les bonnets à l'infirmière en néonatalogie de l'hôpital d'Ottawa, tout en maintenant une distance physique – elle envoie un texto, puis place les bonnets sur le porche.

« Elle a répondu à un texto après qu’une récente commande eut été déposée, pour dire que les bonnets arrivaient juste à temps, car l’hôpital aurait été à court le jour suivant », a expliqué Johnson.

Habituellement, ce genre de projets de service est mis en œuvre dans le système hospitalier et les bénévoles n’en entendent plus parler.

 
1Hats for Babies (1280x960).jpg
Jayda Gail Lucille Ondaye est née plus de trois semaines prématurément, pesant un peu plus de 4 livres et à peine plus grande qu’une pantoufle de femme. Elle a reçu un des bonnets pour prématurés tricotés par des membres du pieu d’Ottawa, en Ontario.Tous droits réservés
                                   

Le 19 juin 2020, le projet de bonnets a bouclé la boucle lorsque Jayda Gail Lucille Ondaye est née trois semaines et deux jours prématurément à l’hôpital d’Ottawa, ne pesant que 4 livres et 4 onces et à peine plus grande qu’une pantoufle de femme.

Jayda a passé un certain temps à l’unité de soins intensifs néonataux après sa naissance. Lorsque sa mère, Jacqueline Haarsma, membre du pieu d’Ottawa en Ontario, a finalement été en mesure de la voir, Jayda portait un bonnet tricoté donné par les Sociétés de Secours de la région.

« Bien que ce ne soit pas un des bonnets que j’ai personnellement tricotés, je suis très heureuse de voir que ma petite-nièce a reçu un de nos bonnets », a dit Freda Booth, membre de la Société de Secours de la paroisse de Chapel Hill et une des bénévoles de l’Église.

2 Freda Booth and Hats.jpg
Freda Booth (à gauche), avec d’autres membres du pieu d’Ottawa en Ontario, tricote des bonnets pour les prématurés. Sa petite-nièce Jayda Ondaye, que l’on voit ici avec ses parents Jacqueline Haarsma et Alexis Ondaye, a reçu par pure coïncidence un de ces bonnets.Tous droits réservés
                              

Booth continue de tricoter des bonnets et Johnson continue de les livrer à l’infirmière de l’hôpital d’Ottawa qui travaille en soins néonataux. Et le cercle des tricoteuses s’agrandit.

          

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.