Communiqué de presse

Des dirigeants saints des derniers jours du Canada transmettent des messages de paix et d’espérance pour le Nouvel An

Des dirigeants de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours du Canada font part de leurs réflexions sur les façons d’obtenir une plus grande paix en 2022.

Les Nations Unies ont proclamé l'année 2021 « Année internationale de la paix et de la confiance ». Cette année invitait « les organisations de la société civile du monde entier à poursuivre leurs efforts et à multiplier leurs activités pour la promotion d’une culture de paix. […] Pour vivre en paix et dans la confiance, il faut accepter les différences, être à l’écoute, faire preuve d’estime, de respect et de reconnaissance envers autrui et vivre dans un esprit de paix et d’harmonie » (Résolution adoptée par l’Assemblée générale le 12 septembre 2019).

Le président de l’Église, Russell M. Nelson, a déclaré : « Il y a des hostilités sur la Terre depuis si longtemps que beaucoup de gens pensent qu’il n’y a pas d’espoir de paix. Je ne suis pas d’accord. La paix est possible. Nous pouvons apprendre à aimer les hommes de tous les pays. […] Nous avons plus de choses en commun que de différences. La paix est ce qu’il faut rechercher en priorité. […] En tant qu’individus, nous devons "rechercher ce qui contribue à la paix". Nous devons personnellement apporter la paix » (« Heureux ceux qui procurent la paix », conférence générale d’octobre 2002).

LA PAIX REQUIERT DE L’AMOUR

Elder David G. LaFrance, Nord-Est de l’Amérique du Nord

2-David-G.-LaFrance-(850x1280).jpgDownload Photo

Le chant de Noël « I Heard the Bells on Christmas Day » a été écrit pendant la guerre de Sécession. Dans un moment de désespoir, en raison de tant de haine et de conflits dans le monde, le tintement des cloches de Noël donne à celui qui l’entend un espoir renouvelé et la promesse que « le mal échouera, et que le bien prévaudra grâce à la paix sur la Terre envers les hommes de bonne volonté ».

La paix sur la Terre et la bonne volonté envers tous exigent de l’amour. Jésus-Christ a enseigné que les deux grands commandements sont d’aimer Dieu et d’aimer son prochain (voir Matthieu 22:37-39). Lorsque nous nous concentrons sur ce qu’il y a de bon chez les autres, en sachant que nous sommes tous enfants de Dieu, nous commençons à cultiver cet amour.

Michèle Hynynen, éditrice et réviseure — Canada Newsroom

3-Michele-Hynynen-(1024x1280).jpgDownload Photo

Les expériences de la vie m’ont appris que la paix, la paix véritable, ne peut exister que si nous avons un amour sincère pour les autres. Pour y parvenir, nous devons pardonner à nos semblables, les voir tels que nos parents célestes et le Christ les voient et leur témoigner un amour inconditionnel.

En cette nouvelle année, puissions-nous rechercher résolument la paix en commençant par nous aimer les uns les autres.

LA PAIX PASSE PAR L’ESPÉRANCE 

Elder John N. Craig, Centre de l’Amérique du Nord

4-John-N.-Craig-A-(1024x1280).jpgDownload Photo

L’espérance en Jésus-Christ et en ses promesses, en dépit des défis et des injustices de la vie, apporte de la paix. Quentin L. Cook, un apôtre de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, a récemment enseigné ce qui suit : « La paix dans le monde n’est pas promise ni assurée avant la seconde venue de Jésus-Christ. […] Cependant, on peut trouver la paix intérieure en dépit de la colère, de la querelle et de la division qui ruinent et corrompent le monde aujourd’hui » (« La paix intérieure dans les moments difficiles », conférence générale d’octobre 2021). Nous obtenons cette paix lorsque nous avons de l’espérance en Christ.

L’espérance est plus qu’un simple souhait passif ou un rêve lointain. Elle est active et engagée au quotidien. « L’espérance est la confiance permanente que le Seigneur tient les promesses qu’il vous a faites. Elle se manifeste dans votre assurance, votre optimisme, votre enthousiasme et votre persévérance patiente. Elle consiste à croire avec certitude que quelque chose va se produire. Quand vous avez l’espérance, vous travaillez au milieu des épreuves et des difficultés avec la confiance et l’assurance que tout contribuera à votre bien. L’espérance vous aide à surmonter le découragement » (« Comment développer les vertus chrétiennes? », Prêchez mon Évangile).

Puissions-nous tous choisir de trouver la paix intérieure dans ce monde troublé grâce à une espérance engagée et vivante en Jésus-Christ.

LA PAIX S’OBTIENT PAR LE TRAVAIL ET L’ACTION

Elder David C. Stewart, Centre de l’Amérique de Nord

5-David-C.-Stewart-(1024x1280).jpgDownload Photo

La paix nous semble parfois impossible à atteindre. Elle se fait rare dans le monde qui nous entoure. La paix ne s’obtient pas par accident, mais grâce à une petite relation à la fois. Faites tout ce que vous pouvez pour soigner une relation, puis passez à la suivante. Il est souvent plus difficile d’être pacifique que belliqueux, mais c’est ce que Jésus-Christ attend de nous : que nous nous aimions et que nous nous pardonnions les uns les autres. Lorsque nous nous montrons patients, le Seigneur nous donnera des occasions quotidiennes de démontrer notre amour pour nos semblables.

Karen Shirley, coordonnatrice des réseaux — Conseil de la communication du Canada

6-Karen-Shirley-A-(1280x1141).jpgDownload Photo

Depuis des milliers d’années, de grands maîtres de nombreuses nations du monde nous enseignent que les petites choses que nous faisons constamment au fil du temps peuvent mener à de grands changements pour le mieux. Tous les jours, lorsque je fais les petites choses que je sais devoir faire, je cesse d’être en guerre contre moi-même. Je suis plus en paix lorsque je compte mes petites actions positives quotidiennes en tant que « victoires » personnelles, lorsque je prends le temps de voir comment ces « victoires » m’ont aidée ou ont aidé d’autres personnes à surmonter des épreuves, et lorsque je vois la beauté des changements autour de moi grâce aux actions positives que j’ai entreprises.

Le regretté Desmond Tutu a dit un jour : « Faites votre part de bien, même petite, là vous vous trouvez. C’est l’accumulation de ces "petites parts de bien" qui remplissent le monde » (« I Won’t Shut Up : Tutu Made People Listen »). Tâchons d’instaurer la paix dans les simples interactions quotidiennes avec nos semblables.

LA PAIX DEMANDE DE LA BIENVEILLANCE

Elder M. Travis Wolsey, Ouest de l’Amérique du Nord

7-M.-Travis-Wolsey-(1023x1280).jpgDownload Photo

La paix peut passer par la bienveillance envers autrui. Jésus-Christ a déclaré : « Heureux ceux qui procurent la paix, car ils seront appelés fils de Dieu! » (Matthieu 5:9). Les artisans de la paix combattent la discorde, évitent l’égoïsme et font preuve de gentillesse, unissant ainsi non seulement les individus mais aussi les collectivités. Tous ceux qui recherchent la paix par la bienveillance observent souvent que leurs soucis, leurs inquiétudes et leur découragement sont apaisés par le pouvoir fortifiant de Dieu.

Leigh Ann Evans, responsable nationale de la page Web — Conseil de la communication du Canada

8-Leigh-Ann-Evans-(954x831).jpgDownload Photo

Lorsque nous comprenons la situation des autres, nous sommes plus à même de leur accorder notre pardon et notre amour, ce qui nous apporte finalement la paix. Personnellement, lorsque je passe par une expérience similaire à celle d’une autre personne, j’acquiers une bienveillance plus profonde et mes actions sont davantage empreintes de compassion.

Le président M. Russell Ballard, du Collège des douze apôtres, a déclaré : « Avec de la bienveillance, nous pouvons renforcer les relations, revitaliser les quartiers, unifier les nations et même apporter la paix à un monde troublé » (« Building Bridges of Understanding », Ensign, juin 1998).

LA PAIX INTÉRIEURE

Elder Michel J. Carter, Nord-Est de l’Amérique de Nord

250-Carter-M_1.jpg

En cette ère de bouleversements qui nous touche tous, une chose est primordiale : la paix intérieure! Nous devons nourrir cette espérance d’une pureté parfaite qui se trouve en Jésus-Christ et nous reposer sur elle. Il a fait tout ce qu’il fallait pour que nous ayons cette espérance parfaite, pour que tout finisse par s’arranger à la fin. Le Christ, s’exprimant par l’intermédiaire d’un prophète moderne, a déclaré : « Mais apprenez que celui qui accomplit les œuvres de la justice recevra sa récompense, c’est-à-dire la paix dans ce monde et la vie éternelle dans le monde à venir » (Doctrine et Alliances 59:23). Parvenir à la paix intérieure est possible.

Elder Quentin L. Cook a déclaré : « "La paix en Christ" est un beau cantique, très aimé, qui a été écrit par Nik Day pour les jeunes d’aujourd’hui et qui comprend les paroles suivantes : "Quand le monde est triste, la paix est en Christ" » (« La paix intérieure dans les moments difficiles », conférence générale d’octobre 2021).

Amy Stewart, responsable nationale des médias sociaux — Conseil de la communication du Canada

© 2021 by Intellectual Reserve, Inc. All rights reserved.

Lorsque la tempête faisait rage sur la mer de Galilée, Jésus a calmé les eaux par ces paroles : « sois tranquille ». C’est un rappel pour moi que je peux faire appel au Sauveur pour m’aider à me calmer quand le chaos de l’existence devient trop difficile à gérer. Je peux trouver la paix en apprenant à le connaître par l’étude des Écritures et la prière. Cela ne signifie pas que mes problèmes cesseront, mais je peux trouver la paix intérieure en Christ en dépit des tourmentes de la vie.

Que la nouvelle année apporte une paix accrue aux individus, aux collectivités et à notre pays, alors que nous faisons preuve d’amour, que nous cultivons l’espérance, que nous témoignons de la bienveillance, que nous nous efforçons de résoudre les différends et que nous recherchons la paix intérieure.

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.