Communiqué de presse

Commémoration des 25 ans du Mois de l’histoire des Noirs

 

Cette année marque le 25e anniversaire du Mois de l’histoire des Noirs au Canada et les membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours le soulignent de façon significative. Voici 25 initiatives qu’ils ont prises :

  • Catherine Jarvis, de Montréal au Québec, a publié des informations historiques, de la musique et d’autres messages de personnes noires locales et internationales. Son objectif est d’apprendre quelque chose de nouveau chaque jour afin de mieux comprendre leur expérience de vie.
  • Annette Fraser, de Victoria en Colombie-Britannique, nous encourage tous à regarder un film, à écouter un balado ou à lire un livre qui accroît notre connaissance des réalisations des Noirs au Canada.
  • Beaucoup se sont inscrits à RootsTech Connect qui est présenté par FamilySearch, un service d’histoire familiale de l’Église. L’un des principaux orateurs est Sharon Leslie Morgan, écrivaine, généalogiste et fondatrice de Our Black Ancestry. Du 25 au 27 février 2021, RootsTech Connect offrira plus de 300 séances virtuelles gratuites en petits groupes de pays du monde entier.
  • Telia, Lanea, Kaela et Chris Lafontaine, de Regina en Saskatchewan, ont appris l’histoire à l’origine de l’hymne « Amazing Grace » et l’ont interprétée pour leurs parents.
  • Merrilee et Dan Fraser, de Burlington en Ontario, ont regardé une présentation musicale virtuelle sur Africville, une ancienne colonie située à Halifax, en Nouvelle-Écosse. Cette présentation était parrainée par One Burlington, un groupe qui se consacre à créer des opportunités pour les personnes de diverses origines.
  • La page Facebook des saints des derniers jours du Québec a publié des entrevues. Dans un article récent, nous pouvons lire : « Pour souligner le Mois de l’histoire des Noirs, nous avons demandé à quelques saints des derniers jours du Québec (Jonathan Estrade, Valérie Saintonge Duplessis and Lawanda Michelle Fraser) de nous parler d’un membre de la famille qui a eu un grand impact dans leur vie ». 
  • Vanna Parisi, de Toronto en Ontario, est missionnaire de service de l’Église pour FamilySearch. Elle recherche des ancêtres d’amis d’ascendance africaine pour les aider à faire progresser leur propre histoire familiale.
  • L’an dernier, la paroisse de LaSalle, à Montréal au Québec, a organisé un événement pour souligner le Mois de l’histoire des Noirs. Vous pouvez lire à ce sujet ici : « Célébrer le Mois de l’histoire des Noirs ».
  • John et Janet MacLennan, d’Halifax en Nouvelle-Écosse, disent que « la communauté noire a toujours eu une place importante dans [leur] vie en Nouvelle-Écosse ». Compte tenu de tout ce qui est fermé à cause de la COVID, les récents apprentissages se sont faits en ligne ou par des entretiens à la radio de CBC de collaborateurs noirs de la région.
  • Allison Smith, de Toronto en Ontario, a lu Steal Away Home, de Karolyn Smardz Frost, un ouvrage sur l’histoire du voyage de Cecelia Reynolds, une esclave fugitive de 15 ans, vers Toronto, par le Chemin de fer clandestin.
  • Sandra Pallin et Merrilee Fraser, de Toronto en Ontario, ont représenté l’Église en assistant au Black History Month Kickoff Brunch, au Black History Month Speaker Series et à « Une célébration du 25e Mois de l’histoire des Noirs au Canada » organisés par le Black Canadian Network.
  • Des consultants en histoire familiale se sont engagés à indexer et à réviser le projet en ligne de FamilySearch « Caribbean – Church Records (1748-1979) », afin de rendre ces registres accessibles aux familles canadiennes.
  • En 2019, le pieu de Regina, en Saskatchewan, a organisé un événement sur l’histoire des Noirs au cours duquel 400 personnes ont goûté à de délicieux mets jamaïcains, assisté à des danses africaines et caribéennes, écouté des interprétations de l’hymne noir et de « Amazing Grace », et ont appris à connaître dix inventeurs noirs, selon les recherches faites et présentées par des jeunes.
  • Larry et Kathleen Carter, de Calgary en Alberta, soulignent le Mois de l’histoire des Noirs et vont avancer leur propre histoire familiale en étudiant l’histoire du mari de leur nièce dont la famille du Burundi a immigré au Canada.
  • Charmaine Rose Akantu, de Toronto en Ontario, s’est engagée à lire des messages prophétiques de conférences générales de l’Église en matière de races et sur l’amour de Dieu pour tous ses enfants.
  • Grace Saunders-Hogberg, de Guelph en Ontario, a interviewé son père de 93 ans sur sa contribution à l’histoire de l’Église en Ontario. Walter Saunders a immigré de la Jamaïque en 1968 et s’est joint à l’Église en 1977. Lui et son épouse, Tina, (maintenant décédée) ont servi, en tant que conseiller et intendante dans la présidence du temple de Toronto, en Ontario, de 1999 à 2002.
  • Christine Baronins, de Winnipeg au Manitoba, a lu et partagé « The Story of Slavery in Canadian History » à partir du site internet du Musée canadien pour les droits de la personne.
  • Karen Shirley, de Langley en Colombie-Britannique, a utilisé les médias sociaux pour partager l’histoire des premiers Canadiens noirs d’Oakville, en Ontario.
  • Chris Lafontaine et sa mère, Kamakaliulani, de Regina en Saskatchewan, ont souligné le Mois de l’histoire des Noirs en choisissant un restaurant des Caraïbes pour leur destination de prédilection. « C’était tellement savoureux et différent de tout ce que j’avais mangé auparavant », a-t-il dit.
  • Mervyn et Shelagh Marchenski, de Winnipeg au Manitoba, ont lu des articles sur le Dr Tom Casey, l’ancien joueur des Blue Bombers et premier membre du Black Hall of Fame, publiés dans le journal Free Press, et ils ont fait des recherches additionnelles à son sujet.
  • Everett et June Pallin, de Toronto en Ontario, ont fait un don au fonds du Black History Museum.

Voici des suggestions supplémentaires pour célébrer le Mois de l’histoire des Noirs :

  • Demander à un ami de vous parler de ses héros d’ascendance africaine.
  • Appeler un dirigeant noir pour le remercier de son leadership et de son service.
  • Visiter des sites de l’histoire des Noirs dans votre région.
  • Apprendre l’histoire des nouveaux timbres de l’histoire des Noirs de Poste Canada.

Russell M. Nelson, président de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, a déclaré durant la conférence générale d’octobre 2020 :

« Mes frères et sœurs, prêtez une attention toute particulière à ce que je m’apprête à dire. Dieu n’aime pas une race plus qu’une autre. Sa doctrine sur ce sujet est claire. Il invite tout le monde à venir à lui, "noirs et blancs, esclaves et libres, hommes et femmes" (2 Néphi 26:33). Je vous assure que l’estime que Dieu a pour vous ne dépend pas de la couleur de votre peau. La faveur ou la désapprobation de Dieu dépend de votre dévotion envers lui et ses commandements, et non de la couleur de votre peau.

J’ai de la peine pour tous nos frères et sœurs noirs, de par le monde, qui subissent les douleurs du racisme et des préjugés. Aujourd’hui, j’exhorte nos membres du monde entier à montrer la voie en abandonnant toutes attitudes et actions empreintes de préjugés. Je vous supplie de promouvoir le respect de tous les enfants de Dieu » (« Laissez Dieu prévaloir »).

Une façon de promouvoir le respect de nos frères et sœurs noirs est de découvrir et d’aimer leurs merveilleuses contributions à l’histoire du Canada et de l’Église.

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.