Thème

Liberté de religion

La liberté de religion

La liberté de religion est un droit humain fondamental qui protège la conscience de chacun. Elle nous permet de penser, de nous exprimer et d’agir en fonction de ce que nous croyons profondément. Mais partout dans le monde, y compris aux États-Unis, cette liberté s’érode. Les Églises, les groupes religieux et les individus font face à des restrictions croissantes lorsqu’ils participent à la vie publique, qu’ils expriment leurs croyances ou qu’ils servent dans la société. Les membres de l’Église et les gens de bonne volonté peuvent cependant faire beaucoup de bien pour préserver et renforcer la liberté de religion.

En quoi consiste la liberté de religion?

La liberté de religion est un droit humain fondamental et le premier des droits garantis par la Constitution des États-Unis. C’est le droit de chacun de penser, de s’exprimer et d’agir conformément à ses croyances les plus profondes, selon ce que lui dicte sa conscience.

Pourquoi avons-nous besoin de la religion?

La liberté de religion, ou la liberté de conscience, est essentielle à la vitalité d’une société pluraliste parce qu’elle permet à des religions et à croyances différentes de s’épanouir. La liberté de religion protège les droits de tous les groupes et de tous les individus, y compris le plus vulnérables, qu’ils soient religieux ou non.

Pourquoi la liberté de religion est-elle importante pour les saints des derniers jours?

En raison des enseignements qu’ils reçoivent et de leur histoire, les saints des derniers jours sont particulièrement attachés à la liberté de religion. Depuis près de deux cents ans, les dirigeants saints des derniers jours enseignent l’importance de la liberté de religion pour tous : « Nous affirmons avoir le droit d’adorer le Dieu Tout-Puissant selon les inspirations de notre conscience et reconnaissons le même droit à tous les hommes : qu’ils adorent comme ils veulent, où ils veulent ou ce qu’ils veulent. »

En quoi la religion est-elle essentielle à la société?

La religion occupe une place vitale dans la société. Afin d’exercer une influence positive, les groupes religieux et les croyants ont besoin d’un espace physique, social et juridique pour pratiquer leur religion. Toutes les voix légitimes méritent d’être entendues sur la place publique. Ni les voix religieuses ni les voix laïques ne devraient être réduites au silence. La religion n’est pas qu’un culte personnel; elle suppose une expression publique sur les questions morales et les enjeux sociaux.

À quoi la religion nous engage-t-elle?

La liberté de religion relève autant de la responsabilité que du droit personnel. La liberté de religion et le savoir-vivre sont interdépendants et forment une obligation réciproque fondée sur la dignité inhérente de chaque individu. Les groupes religieux et les croyants ont le devoir d’exposer leurs points de vue de façon raisonnable et respectueuse.

Que pouvons-nous faire?

  • Nous pouvons nous renseigner sur la liberté de religion — ce qu’elle est, comment elle fonctionne et ce qui la menace
  • Nous pouvons pratiquer la liberté de religion en respectant les croyances religieuses d’autrui et les croyances et les opinions de ceux qui n’adhèrent pas à une religion. Nous devons faire preuve de courtoisie dans nos conversations et nos interactions, que ce soit en personne ou sur Internet.
  • Nous pouvons nous associer à d’autres pour promouvoir la liberté de religion en nous engageant dans la collectivité là où nous nous sentons à l’aise. Nous pouvons aussi utiliser Internet et les réseaux sociaux pour aider les autres à s’informer sur la liberté de religion.

Pour consulter ce thème en anglais

Mis à jour le 25 novembre 2021

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.