Communiqué de presse

Des réfugiés ukrainiens accueillis généreusement et chaleureusement dans l’Ouest canadien

Lorsque le conflit entre la Russie et l’Ukraine a commencé le 24 février 2022, Nataliia et Paul Krukowski avaient la certitude qu’il faudrait des semaines ou des mois avant que les combats n’atteignent leur foyer à Loutsk, en Ukraine.

Trois jours plus tard, ils n’en étaient plus si certains. Des bombes tombaient sur l’aéroport voisin et les fenêtres de leur maison tremblaient sous l’effet de puissantes explosions. Ils ont alors pris la déchirante décision de laisser leur maison et la plupart de leurs biens. Ils ont rempli trois valises, installé leurs cinq jeunes enfants dans leur petit véhicule et parcouru 89 kilomètres pour se rendre en Pologne.

Le 18 avril 2022, la famille de sept personnes est arrivée à Lacombe, en Alberta, où des membres de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours les ont accueillis, ainsi que d’autres Ukrainiens déplacés, à bras ouverts et avec les ressources nécessaires pour leur permettre de prendre un nouveau départ au Canada.

Des centaines de personnes prêtes à aider

« Nous avons considéré cette situation comme une occasion de service pour nos membres de la région de Calgary », a expliqué Greg Stringham, le coordonnateur de l’intervention d’urgence ukrainienne de l’Église à Calgary. « Nous avons envoyé un questionnaire à tous les membres de l’Église pour leur demander s’ils étaient disposés à aider, d’abord en faisant don de trousses d’articles ménagers de base, puis en répondant à d’autres besoins éventuels comme l’hébergement temporaire, le transport, l’emploi et la garde d’enfants. En quelques jours, nous avions des centaines de personnes disposées à donner un coup de main. »

Cet empressement à aider s’est rapidement traduit par des dons d’environ cinq cents trousses d’articles ménagers essentiels et de sacs à dos pour les enfants et les adolescents. Ce projet de service de l’Église a été mené en partenariat avec le concile de l’Église orthodoxe ukrainienne St. Vladimir, qui est en première ligne pour accueillir les Ukrainiens déplacés qui s’y présentent pour obtenir de l’aide.

Selon Stringham, la réponse massive de la population a incité l’Église à Calgary à continuer à recueillir les dons d’articles ménagers, notamment la literie, des ustensiles de cuisine et des chargeurs de téléphones intelligents, pour les distribuer sur deux mois plutôt qu’en une seule fois.

L’hébergement temporaire demeure un besoin essentiel prioritaire pour les Ukrainiens nouvellement arrivés à Calgary. Des démarches sont en cours pour tirer parti des résidences universitaires de l’Université Mount Royal qui sont disponibles pendant l’été.

Des membres de l’Église d’Edmonton font un don au Centre d’accueil

Calgary n’est pas la seule ville où les membres de l’Église apportent leur aide. Les saints des derniers jours d’Edmonton ont préparé deux cents trousses de première nécessité et en ont fait don au Centre d’accueil des services sociaux ukraino-canadiens.

Francesco Mosaico, un dirigeant de l’Église de la région d’Edmonton, a déclaré ceci : « Je suis reconnaissant envers le Centre d’accueil des services sociaux ukraino-canadiens de nous avoir donné l’occasion d’aider des individus et des familles qui sont touchés par cette tragédie. En tant que disciples de Jésus-Christ, nous désirons contribuer à soulager la souffrance et à susciter l’espoir, comme le fait notre Sauveur. Cette invitation nous a fourni un moyen de réaliser notre profond désir d’aimer et de servir notre prochain. »

Préparer des pierogi pour sensibiliser les gens et amasser des fonds

Répondre aux besoins physiques de base des familles ukrainiennes n’est qu’un des aspects du désir de l’Église d’offrir son soutien. Des femmes de l’Église du centre de l’Alberta se sont réunies pour s’informer sur la culture ukrainienne, recueillir des fournitures de cuisine pour les Ukrainiens déplacés et préparer des pierogi (les pierogi, ou « varenyky » comme on les appelle en Ukraine, sont des boulettes de pâte farcies de pommes de terre, de fromage ou de choucroute et servies avec de la crème sure).

« Le Comité de planification pour les Ukrainiens déplacés est une collaboration entre plusieurs Églises, entreprises et responsables du gouvernement local pour se préparer à assister les nouveaux arrivants ukrainiens dans le centre de l’Alberta », a expliqué Melanie Law, la présidente de la Société de Secours du pieu de Red Deer, en Alberta. « Nous nous sommes réunis à l’église catholique ukrainienne St. Vladimir pour coordonner nos efforts. Il y a plus de cinquante personnes déplacées ici jusqu’à présent et nous en attendons beaucoup d’autres. Nous faisons de notre mieux pour leur apporter du soutien et ces efforts unissent notre collectivité. »

À Grande Prairie, en Alberta, la paroisse catholique ukrainienne a aussi organisé un repas traditionnel de pierogi et de saucisses afin de recueillir des fonds et de sensibiliser la population. Le responsable de la paroisse, le père Matthew Drury, a planifié une soirée culturelle qui comprenait nourriture, musique et danse par la troupe ukrainienne Troyanda. Leslie Whipple, une membre de l’Église de la région, a collaboré avec la paroisse pour offrir des fournitures et des bénévoles afin de faire de la soirée un succès. Plus de cinq cents personnes ont assisté à l’événement qui a permis de recueillir près de 20 000 $.

L’évêque Ryan Trofanenko, le dirigeant de l’assemblée locale de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, et sa famille étaient enthousiastes à l’idée de participer à cet événement. Sa femme, Lori, a dit de la soirée : « J’étais si heureuse d’avoir l’occasion de donner un coup de main. C’était inspirant de voir deux Églises travailler de concert avec un cœur joyeux. »

« Nous nous sommes liés d’amitié avec les membres de l’Église catholique ukrainienne. Notre collaboration pour venir en aide au peuple ukrainien est, selon les termes du père Matthew, “le christianisme à l’état purˮ », a conclu l’évêque Trofanenko.

Motivés par l’amour pour Dieu et pour ses semblables

Elder David C. Stewart, un soixante-dix d’interrégion pour le centre de l’Amérique du Nord, a déclaré ce qui suit : « En ce qui concerne notre désir d’aider les autres, nous croyons fermement que nous sommes tous des enfants spirituels – fils et filles – de Dieu. Les membres de notre Église ont fait beaucoup de bien en Alberta. Leur contribution inclut l’aide aux réfugiés, l’organisation de collectes de nourriture, de même que de nombreux projets de service individuels et de groupes. Certains requièrent de l’argent. D’autres nécessitent du temps, ce qui est probablement notre ressource la plus importante. Tout est accompli par amour pour Dieu et pour notre prochain. »

Les enfants de Nataliia et Paul Krukowski ont commencé l’école le 25 avril 2022, et leurs parents sont à la recherche d’un emploi. « Beaucoup de personnes nous ont aidés lorsque nous étions en Pologne, et maintenant au Canada », a dit Nataliia. « Nous sommes reconnaissants de toute cette aide. Notre famille est réunie et en sûreté. »

Le Canada compte la troisième population ukrainienne en importance dans le monde, après l’Ukraine et la Russie. En 2016, près de 1,3 million de personnes d’origine ukrainienne résidaient au Canada. La grande majorité d’entre eux vivent dans les Prairies, dont environ 350 000 en Alberta. Ceux qui souhaiteraient venir en aide aux Ukrainiens nouvellement arrivés dans le centre de l’Alberta peuvent s’adresser au Comité de planification pour les Ukrainiens déplacés par courriel à ukr.dis.families@gmail.com.

Pour lire cet article en anglais

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.