Communiqué de presse

Un dirigeant de l’Église présente au conseil municipal de Calgary un point de vue concernant le règlement sur la thérapie de conversion

Elder John N. Craig, Soixante-dix d’interrégion du centre de l’Amérique de Nord de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, a fait une présentation personnelle devant le conseil municipal de Calgary, le 14 mai 2020, pour exprimer son inquiétude quant à la portée apparemment excessive d’un projet de règlement visant à interdire la thérapie de conversion.

 

Entre le 12 et le 14 mai 2020, environ 120 allocutions et 1 800 soumissions écrites concernant le projet de loi ont été présentées au conseil municipal de Calgary. Dans son allocution, Elder Craig exprimait sa conviction que nous pouvons vivre ensemble dans le respect malgré de profondes différences.

« Je crois que ce qui nous unit est en fin de compte plus important que ce qui nous divise », explique-t-il. « Les questions en matière de sexualité, de genre et de religion suscitent des réactions fortes et parfois des désaccords. Pourtant, dans une société pluraliste, il doit y avoir de la place pour des points de vue et des droits différents, et pour l’équilibre entre les droits de chaque partie. »

Elder Craig a affirmé que l’Église condamnait les pratiques de thérapie de conversion abusives de toutes sortes qui violeraient la liberté de choisir et d’agir. Il a toutefois ajouté que, d’une part, le règlement proposé est trop large, créant ainsi des inégalités déraisonnables et, d’autre part, que le projet de loi aura des effets néfastes non intentionnels.

Pour la présentation complète de cinq minutes d’Elder Craig, veuillez consulter : « Déclaration devant le sous-comité de la ville de Calgary envisageant l’interdiction de la thérapie de conversion ».

Le 25 mai 2020, le conseil municipal de Calgary a voté à 14 contre 1 en faveur du nouveau règlement.

 

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.